Les tapis d’orient en laine (fabrication – avantage de la matière – nettoyage particulier…)

Tapis Afghan laine

Les tapis d’orient en laine sont de véritables œuvres d’art. Chaque modèle est unique par ses motifs, ses coloris et ses dessins. Les plus authentiques sont ceux réalisés de manière artisanale. Ils symbolisent la richesse culturelle des pays orientaux.  

Les opérations de fabrication d’un tapis en laine

Avant le nouage proprement dit, des spécialistess’occupent de la préparation de la laine, notamment la tonte des moutons, la sélection à la main, le nettoyage et le cardage du matériau. Place ensuite au filage manuel pour obtenir une pelote non uniforme. Elles sont regroupées en écheveaux et sont emmenées pour être colorées.

Les teinturiers utilisent des extraits de végétaux pour fabriquer les colorants. Ils répartissent les écheveaux de la laine pour faciliter les opérations de teinture. Puis, la laine colorée est séchée directement au soleil durant 3 à 4 jours.

Une fois la matière première prête, l’artiste conçoit sur papier millimétré le dessin. Ensuite, il refait ce dessin sur un nouveau papier millimétré ayant la dimension réelle du tapis à confectionner et choisit les couleurs à employer.

Les noueurs doivent respecter le modèle en papier. Ils utilisent des crochets pour nouer la laine à la main. Après la découpe des nœuds, on obtient le velours. Il est à noter qu’il faut en moyenne 4 noueurs et une durée de 4 mois pour effectuer un tapis d’orient en laine de 2 mètres par 3.

Lorsque les artisans ont terminé une rangée de nœuds, ils passent dans l’armure toile la trame (fil transversal). Pour obtenir un aspect uniforme, l’artisan emploie un araseur électrique pour couper les surplus de laine. Le tapis est lavé à la main plusieurs fois pour supprimer les résidus.

Pour relever la brillance des couleurs, il est séché au soleil après chaque lavage. Concernant la finition, les fils et laine en surplus sont coupés avec des ciseaux. Pour conserver des nœuds stables, un surjet est effectué sur les deux côtés du tapis.

Les propriétés particulières de la laine

C’est le matériau le plus sollicité pour réaliser des nœuds. Selon les spécialistes, la laine mérinos est de meilleure qualité et se distingue par sa grande élasticité. Après un long processus de préparation, elle devient durable, résistante et raffinée. Elle résiste au feu, ce qui fait d’elle le choix parfait pour un tapis à installer devant une cheminée.

Elle ne craint pas l’humidité et ne demande guère d’entretien. Naturelle et noble, elle s’adapte facilement à tous les styles d’intérieur de maison. Idéale pour l’hiver, elle constitue un excellent isolant thermique. C’est le choix idéal pour les personnes soucieuses de l’écologie, car il s’agit d’une ressource renouvelable.

Le nettoyage et l’entretien

Un coup d’aspirateur de 800 Watt maximum est suffisant pour nettoyer régulièrement un tapis d’orient en laine. Il ne faut pas utiliser une brosse pour ne pas arracher les fils. Au début, la laine rejette des fibres en surplus. Ces bourres doivent être enlevées à la main. En conséquence, il faut aspirer doucement pour ne pas l’abîmer. Pour nettoyer les parties très souillées, il est possible d’effectuer un nettoyage à sec en utilisant une poudre spéciale.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eleven − ten =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>