Tapis et décoration intérieure

Tapis au mur et au sol

Tapis et décoration intérieure sont deux notions qui se complètent parfaitement pour embellir une maison. Le tapis décore chaque pièce, allant du couloir aux chambres, en passant par le salon, la salle à manger, et même la salle de bains… Outre son côté pratique, il apporte le confort, la chaleur et personnalise l’intérieure.  

Des tapis adaptés à tous les styles

Le contraste entre un tapis et une décoration intérieure moderne apporte du style et permet de personnaliser la pièce. On peut très bien allier les deux pour faire ressortir un décor inédit. Les motifs variés, allant des figures géométriques aux différents dessins floraux des tapis d’Orient offriront plus de vie aux lignes épurées des meubles design.

Ses couleurs vives, contrastant avec les couleurs plutôt sobres des décorations modernes et des matières froides comme les bois laqués, égayeront la pièce. Placé au sol, un tapis d’Orient l’habillera agréablement, atténuant l’effet sombre du béton ciré ou de l’ardoise.

Cet accessoire peut être par ailleurs utilisé comme un élément décoratif du mur, surtout lorsqu’il présente des motifs démonstratifs comme un arbre de vie. Quel que soit son emplacement, un tapis d’Orient est une œuvre d’art à installer chez soi.

Les critères de choix

Le choix d’un tapis comme décoration intérieure se base sur différents critères.Il est indispensable de savoir distinguer les vraies œuvres des fausses, car certaines d’entre elles sont des copies.  Généralement, les authentiques sont plus coûteux et leurs textures sont souples et détaillées, garant d’un travail fait à la main, dans le respect des traditions.

Les faux, qui sont bon marché, sont fabriqués en polypropylène et non en laine ou soie. Ils sont réalisés à la machine si bien que les motifs ont tendance à être uniformes, sans relief. Il est également primordial de vérifier la qualité de la finition, en faisant attention à l’état des velours, des lisières et des franges.

Ils doivent présenter une bonne tenue, sans risque d’être abîmés ou effilochés. Les nœuds turcs sont plus résistants, car la laine est tenue par deux fils, contre un seul pour le style persan. Enfin, la coloration doit être impeccable, vivace et sans tache.

  


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nineteen − fifteen =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>