36 AVENUE DES GOBELINS 75013 PARIS - 01 43 36 30 38


Livraison gratuite pour toute commande

vers la France métropolitaine

EXPEDIE A VOTRE PORTE EN 3 JOURS

NOTRE SELECTION DE TAPIS D’ORIENT À PETITS PRIX

NOTRE SELECTION DE PASHMINAS, ETOLES, CHALES

ZOOM SUR LES TAPIS DE TYPE BOUKHARA

tapis d'orient afghan Tapis afghan asari Tapis afghan boukhara grand 582Chobi-
Tapis Afghan 365×274 €4,550.00 Tapis Asari 233×176 €1590.00 Tapis Afghan 300×200 €1,049.00 Tapis persan 134×120 €495.00

Les tapis de Boukhara sont renommés pour leur qualité et leurs motifs, représentant la plupart du temps le goul, en forme de pied d’éléphant, l’emblème de la tribu des tisserands. Même si ces tapis portent le nom d’une ville ouzbek, les confectionneurs sont d’origine turkmène. Les tapis de Boukhara sont fabriqués dans la ville du même nom et ses environs, par des tribus turkmènes. Ces peuples ont fui leur pays, pour trouver un endroit meilleur loin des problèmes. Les pays de leur choix, incluant l’Afghanistan et l’Ouzbékistan, ont donc profité de leur savoir-faire en terme de confection de tapis d’orient. Aujourd’hui, leurs productions ont été répandues dans divers pays et ont rencontré un franc succès, en raison de leur qualité de nouage et de serrage. Les couleurs sont également très évocatrices et les motifs très particuliers et originaux. Ces tapis s’adaptent merveilleusement à n’importe quelle pièce de la maison et n’importe quel type de décoration. Ils sont reconnaissables à leurs motifs, le goul qui représente la forme d’une empreinte de pied d’éléphant. Celui-ci est répété et disposé régulièrement sur l’ensemble du champ, dans des cadres aux bordures richement ornées. De manière générale, les cadres sont rangés en quatre compartiments reliés par de petites étoiles, croix ou lignes. Les formes et les décors sont harmonieusement équilibrés. Concernant les bordures, elles sont étroites et ornées d’une étoile, d’une croix à crochets ou de stries alternant entre le rouge et le bleu.


ZOOM PAR GOBELINS TAPIS

 

Tapisserie Les Vendanges

Cette tapisserie évoque le processus de production du vin depuis la collecte des grappes de raisins jusqu’à la production et au premier breuvage. On réalise une succession de coupe et couture en allant de gauche à droite. Mesurant 246 cm de hauteur et 495 cm de largeur, cette tapisserie de luxe est originellement manufacturée au Pays-Bas du Sud. Les scènes se produisent sur un fond de fleurs abondantes donnant lieu à une reconstitution schématique d’une vigne et d’un raisin, dans une atmosphère sereine où s’allie seigneurs et paysans. Au cours des XVe et XVIe siècles, des scènes de travail comme « forgeron », « les bûcherons », ou « le travail de la laine » ont été souvent représentés par les lissiers. Les tapisseries ont été quasiment réservées aux seigneurs mais elles rappelaient souvent un mode de vie à une certaine époque. L’artiste a posé la tapisserie sur un fond mille fleurs et loue la production de la vigne. Alors que les ouvriers s’efforcent de travailler dans les vignes, les plus nobles jouissent d’une bonne dégustation. Bien qu’elles s’inspirent des scènes de la vie quotidienne, les tapisseries au temps du Moyen-âge étaient dédiées aux seigneurs. Sur un fond agrémenté de fleurs, l’artiste magnifie l’activité de la vigne. Suite à la guerre de Cent Ans, les sirs convoitent la paix et l’élégance. Ils s’attachent aux scènes champêtres qui représentent la vie courante des paysans, la nature. Cet ouvrage de type « Mille fleurs » où l’auteur illustre la viticole en est l’exemple parfait. Le vin est un nectar qui a marqué le temps du Moyen Age : on en boit plus que de l’eau du fait qu’elle est moins fiable et porteuse de maladie. La vigne fait alors partie intégrante de la vie quotidienne des paysans et du cadre de vie que ce soit en ville ou à la campagne. Tout le monde se réunit à chaque mois de septembre et octobre pour cueillir et presser le raisin. Cette vendange servait d’ailleurs d’illustration dans le calendrier au Moyen Age et qui symbolisait le mois d’octobre, la taille de la vigne illustrant le mois de mars. Malheureusement coupée, la tenture représente deux scènes : la vendange et le pressurage dans un ordre de présentation inversé. La pièce a subit une coupe et couture dans un ordre inaccoutumé. Si l’étape du pressurage du raisin est affichée à gauche sur un fond mille fleurs, l’étape de la cueillette est représentée à droite dans un cadre verdoyant et qui évoque le plus la campagne.

 


ZOOM PAR GOBELINS TAPIS

 

Les Kilims pour la décoration murale

Les kilims sont une sorte de tapis originaire d’Orient, notamment la Turquie, fabriqués dans la région d’Anatolie. Ils ont été créés il y a 10 000 ans et jusqu’à présent, ils ont gardé leur authenticité. Réalisés par une population nomade, semi-nomade et sédentaire, ils manifestent l’apogée de leur art et de leur tradition. Ils sont surtout destinés pour la décoration murale. Ce sont les femmes des villages qui s’adonnent au tissage. Les kilims sont réalisés selon une technique de tissage particulière. Les kilims présentent une texture fine. Au niveau de la couleur et de la décoration, ils varient suivant la région et les tribus. Selon le cas, ils ont des teintes plus vives ou sobres et une décoration raffinée ou policée. Quant aux motifs, ce sont des symboles issus des croyances chamanistes qui les décorent. Ce sont généralement des figures géométriques et abstraites et des têtes d’animaux. Les motifs varient selon les tribus et les villages qui les conçoivent.Autrefois, les kilims étaient utilisés pour couvrir et protéger le sol dans les mosquées et les yourtes, pour servir de couverture, pour confectionner des sacs à blé, des tentures, des sacoches de chameaux, du trousseau de mariage, etc. Actuellement, ils servent de tapis, de décoration murale, de tête de lit, de rideaux et de jeté de canapé. Ils sont très appréciés pour leur aspect très coloré. Les motifs géométriques inspirés des dessins persans sont agrémentés de bleu, écru et rouge brique. Outre leur rôle dans la décoration intérieure, ils sont devenus de véritables œuvres d’art. La fabrication de ce type de tapis s’effectue de manière plus traditionnelle et simple, particulièrement la technique du dessin. Les kilims se différencient par les colorants employés pour la teinture. La méthode traditionnelle se fait dans des chaudrons. Actuellement, on utilise beaucoup plus les colorants chimiques que les produits d’origine végétale, animale et minérale. Ce procédé naturel confère de magnifiques nuances.

 


ZOOM PAR GOBELINS TAPIS

 

Processus de fabrication d’un kilim

Le kilim tire son nom du mot persan gelim signifiant tapis de laine à point plat, découvert en Asie Centrale il y a 10 000 ans. Au début, sa fabrication a proliféré en Anatolie et en Iran. Facilement transportable, il a été réalisé par des femmes nomades. Sa conception fait appel à des techniques plus simples que celles d’un tapis au point noué. Plus souple,, il est aussi plus solide.Un kilim est une technique ancienne de tissage à plat. Autrefois, il était utilisé en tant que couverture et installé au sol pour se protéger du froid. Plus tard, divers objets seront fabriqués à partir du kilim, notamment des sacs, des sacoches de chameaux, des tentures, etc. Actuellement, il est devenu un objet de décoration installé par terre ou sur les murs. Il est aussi utilisé comme jeté de canapé, de tête de lit ou de rideaux. La méthode de fabrication d’un kilim est différente de celle d’un tapis au point noué, produisant un aspect de velours. Simple, elle utilise des fils de chaîne disposés de manière verticale, s’étalant sur toute la longueur du kilim. Les fils de trame sont disposés de manière horizontale et passent sur et sous les trames pour former les motifs. Le résultat devient un ouvrage est plus souple et plus léger, permettant une grande facilité de transport. Pour le tapis au point noué, le procédé consiste à nouer des brins de laine sur des fils de chaîne. Cela permet d’obtenir des rangées de nœuds agencées à l’horizontale. Entre celles-ci, il existe des passages pour les fils de trame. Les extrémités de brins de laine donnent l’aspect de velours du tapis et forment les dessins. On distingue deux sortes de nœuds, en l’occurrence le nœud turc symétrique appelé ghiordés et le nœud persan asymétrique ou senneh. Les kilims sont réalisés sur des métiers à tisser horizontaux. C’est un tissu, d’où l’inexistence de velours. En revanche, le tapis au point noué est un revêtement de sol fabriqué sur de grands métiers à tisser. Il est beaucoup plus lourd et plus difficile à transporter. Il peut être en laine ou en soie. Le coton et le chanvre entrent parfois dans sa création, particulièrement pour la structure.

 


UNE SERIE DE TAPISSERIES : « LA DAME A LA LICORNE »

Série de six tapisseries, La Dame à la Licorne est une œuvre d’art d’un grand raffinement. Exposée au musée de Cluny depuis 1882, elle a également fait l’objet d’exposition dans d’autres musées, entre autres celui de New York, le Metropolitan Museum of Art. Ces tapisseries proposent des motifs à la flore abondante, peuplée d’animaux invitent à plonger dans une sorte d’Éden où règne le calme. L’ensemble est aujourd’hui considéré comme l’un des grands chefs-d’œuvre de l’art occidental. Chacune des six pièces de la tapisserie La Dame à la Licorne représente les mêmes éléments. Elles sont de style artistique mille fleurs, caractérisé par un fond de petites plantes, dont un pin, un chêne, un oranger et du houx. Une jeune femme élégante habillée d’un velours et de brocarts fait partie des motifs. À ses côtés, on remarque une servante et des animaux, notamment une licorne à sa gauche et un lion à sa droite. Les couleurs dominantes sont le bleu sombre, le rouge vermeil et le rose. Les dessins sont clairs, parfaitement élaborés et d’une grande finesse.

tapisserie Le goût tapisserie Dame à l'orgue tapisserie à mon seul désir Ta^pisserie Dame au Miroir Dame orgue

 


MAGASIN DE TAPIS A PARIS

Gobelins Tapis est installé depuis 1994 au 36 avenue des Gobelins dans le 13ème arrondissement à Paris à 50 mètres de la Manufacture des Gobelins. Notre magasin de tapis d’orient est ouvert 7 jours sur 7 : dimanche et lundi de 15H à 19H30 et mardi au samedi de 10H30 à 19H30. Nous sommes des spécialistes des tapis afghans, kazaks, shobi… Vous trouverez la plupart de nos tapis sur notre site internet mais aussi d’autres tapis sont visibles en boutique. Nous vous invitons donc à venir nous visiter. Nous pouvons aussi sur demande nous déplacer chez vous à Paris ou région parisienne pour mettre les tapis en situation dans les pièces souhaitées et en même temps vous donner des conseils de placements (par rapport à la lumière notamment). La plupart de nos tapis sont importés directement par nos soins lors de nos nombreux voyages sur place pour trouver les meilleurs tapis. Situé près de la Manufacture des Gobelins, Gobelins Tapis est aussi un spécialiste de la Tapisserie française. Nous vous attendons pour découvrir et toucher nos plus beaux tapis d’orient. Nous vous attendons.