Les origines de la tapisserie française

Tapisserie - L'Arrivée au Port

À usage utilitaire à l’origine, la tapisserie française est devenue une véritable tradition et un art noble. Elle a connu son apogée au Moyen-âge. Les métiers à tisser utilisés ont connu une vraie révolution, permettant de produire en masse ces œuvres d’art. Les motifs sont variés avec notamment des représentations de la vie quotidienne. Les personnes sont de plus en plus nombreux à décorer leur intérieur avec cet accessoire.

Un aperçu sur l’histoire de la tapisserie française

Par définition, la tapisserie est un tissu conçu avec un métier à tisser ou à la main. Le tissage comprend deux types de fils entrelacés, dont les fils de chaîne et de trame. La tapisserie fait partie des arts décoratifs qui représentent de magnifiques motifs.

Les techniques employées étaient celles de haute lice et de basse lice. En France, ce sont les manufactures des Gobelins à Paris (tapisserie Gobelin), de Beauvais et d’Aubusson qui les utilisaient.

Cet ouvrage existait depuis l’Antiquité. La tapisserie occidentale s’est beaucoup développée et a connu un véritable succès. Elle est devenue une tradition en France, particulièrement en Île-de-France et dans le Val de Loire.

Roi de France en 1515, François 1er a créé la première usine royale de tapisserie à Fontainebleau. Colbert a ensuite fondé la manufacture des Gobelins au XVIIème siècle, à Paris, qui employait des centaines d’artisans. Ils travaillaient généralement en groupe.

Les centres de fabrication de renommée employaient de grands créateurs, comme François Boucher. Ce dernier a produit de nombreuses tapisseries les plus sophistiquées et élégantes de style rococo.

Depuis la révolution industrielle, la production augmentait considérablement, grâce à l’utilisation de métiers à tisser mécaniques et de machines à tisser. Joseph Marie Jacquard a conçu en 1805 le métier à tisser révolutionnaire qui utilise des cartes perforées. Jusqu’à présent, les machines de Jacquard sont très prisées et produisent de somptueuses tapisseries.

Durant la seconde moitié du XVIIIe siècle, Jacques de Vaucanson a conçu le premier métier à tisser mécanique.

Intérêt des tapisseries

Au Moyen-âge, les tapisseries furent créées en tant qu’isolants, notamment pour protéger les chambres à coucher du froid et de l’humidité, pour recouvrir les murs des grands châteaux ou rendre les grandes pièces plus accueillantes. Celles installées sur les murs des châteaux étaient majestueuses. Ce sont des métiers à tisser de grandes dimensions qui étaient utilisés pour leur fabrication.

Depuis, de nombreux centres de production se sont développés, notamment en Flandre. Véritables chefs-d’œuvre, les tapisseries sont devenues des marques de prestige, de richesse et de pouvoir.

Concernant les motifs, les modèles anciens étaient décorés de motifs de plantes ou de fleurs désignées sous le nom de mille fleurs. Puis, les artisans tapissiers réalisaient d’autres dessins, comme des personnages, des scènes de bataille, de chasse, etc. Les motifs de paysages verdoyants ont eu la côte. En général, les clients qui commandent des tapisseries définissent eux-mêmes les dessins. Toutes ces représentations demandaient un excellent patronage.

La plupart des célèbres fabricants de tapisserie sont concentrés dans le nord de la France et en Flandre. Cependant cet essor de la Tapisserie et de la création de Manufacture a traversé les frontières jusqu’en Russie impériale puisque Pierre le Grand fonda au 18ème siècle une manufacture de tapisserie à Saint-Pétersbourg. Il s’entoura notamment des meilleurs lissiers et teinturiers français. Sous le règne de Catherine II, la qualité technique est au point mais le manque d’imagination et les difficultés financières obligeront la manufacture impériale russe à fermer ses ateliers en 1859.